Ajouté :

kiara

99€

Sous-total : 99

Continuer panier
FR / ENG ( 0 ) Rezin Wood
SHARE _______Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail to someone

PROFIL : FLORIAN, PILOTE PIPER CUB 1942.

 

Rien de tel qu'un retour dans le passé pour perdre tout repères, perturber ses sens & se sentir transporté. 

 

L'Homme s'accapare le ciel depuis des siècles pour repousser davantage ses limites, partir toujours plus loin et toujours plus haut. Cette conquête des airs au rythme effréné de l'innovation technique, nous aura fait passer du sol à l'espace en pas moins d'un siècle. 

 

Entre deux, il y a les passionnés, comme Florian. D'un père pilote, Florian a toujours les yeux dans les nuages depuis son enfance. La carte du monde au sous-sol de la maison est en permanence tenue à jour grâce une petite punaise qui indique où son père s'envolera les jours suivants. Pendant que son père est aux commandes d'avions de ligne, Florian aura eu le temps de passer son brevet de pilote pour prendre le manche, le plus rapidement possible.

 IMG_9878

 

Ce matin, c'est à bord d'un Piper Cub de 1942  dénommé "Lady Cat", que nous irons sillonner les couloirs aériens de Normandie. Une fois arrivés dans le hangar, ce mélange d'odeurs d'huile et de moteur chauds nous plonge immédiatement dans le bain. À la vue de cet appareil d'anthologie, nous ne pouvons nous empêcher de penser à tous ces pilotes qui ont tenté ces traversées : Lindberg était le premier à franchir l'Atlantique, 25 ans seulement avant que ce vieux Piper ne voie le jour.

 

IMG_9879 

 

IMG_9619

 

Il fait gris ce jour-là sur cet aérodrome Normand, mais le vent est calme et les conditions relativement bonnes. 

 

IMG_9859

 

 

Après avoir mis quelques litres d'essence dans le petit réservoir de l'avion, nous nous mettons en route pour l'unique piste de décollage de l'aérodrome. Une piste plutôt sommaire puisqu'il s'agit d'une allée d'herbe de quelques centaines de mètres de long. 

 

Dernier check-up de tous les instruments de bord, aussi peu nombreux soient-ils. Un coup de gaz plus tard et la magie s'opère.... les violentes vibrations dues aux aspérités du sol disparaissent à mesure que les roues quittent le sol. Décollage ! Nous sommes en l'air dans une cage de 500kg faite uniquement de bois et de toile.

 

 

 

   IMG_9729

 IMG_9708

 

IMG_9744
 
 
Un survol à 2000 pieds d'altitude où tous les paysages prennent des perspectives différentes, l'immensité se rétrécissant après quelques minutes de vol. Nous ouvrons la fenêtre de l'avion à 2000 pieds pour prendre un peu l'air. Un bruit assourdissant envahit la cabine, mais quelle sensation de pouvoir sortir la tête à cette hauteur ! La lumière est intense et Florian porte sa paire de Nelson pour s'en protéger.
 
Après 45 minutes de vol, nous effectuant un dernier survol de l'aérodrome pour prévenir de notre arrivée avant de se poser fermement sur la piste en herbe, après quelques rebonds. Un retour dans le temps de trois-quarts d'heure dans la conquête de l'air.
 
 
IMG_9735