Ajouté :

kiara

99€

Sous-total : 99

Continuer panier
FR / ENG ( 0 ) Rezin Wood
SHARE _______Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail to someone

RENCONTRE : ENTREPRENEUR-VOYAGEUR

 

 

Entrepreneur Voyageur, c’est la belle histoire de 3 étudiants marseillais et d’un road trip de 6 mois en Amérique Latine. Pour Chloé, Léo et Diego, c’est une véritable aventure qui commence le 2 mars prochain. 6 mois de « vie en immersion avec des porteurs de projets inspirants, aux impacts positifs sur la société et l’environnement, afin de diffuser un message optimiste pour un avenir meilleur » !

Retour sur la rencontre avec une équipe de choc aux valeurs 100% responsables et 100% positives !

 

 

Sans titre-1Route d'Argentine

 

  • D’où venez-vous, quel est votre histoire, quels sont vos rêves ?

Léo :

"Je viens d’une petite ville proche de St Etienne, même si j’ai beaucoup d’attaches dans la région, je rêve depuis toujours d’aller plus loin, découvrir de nouvelles cultures et de nouveaux paysages. Il y a quatre ans, je suis parti voyager seul pour la première fois, c’était à Vancouver en Colombie Britannique. Là-bas les mentalités sont différentes, à la fois ouvertes sur l’extérieure et respectueuses de la nature. Ce voyage m’a fait beaucoup évoluer et a ancré plus profondément encore mon envie de partir loin."

 

Chloé :

"J’ai grandi dans l’agglomération Grenobloise avant de troquer le grand air montagnard pour les calanques de Marseille il y a bientôt 3 ans. Les richesses cosmopolites de cette ville m’ont beaucoup marqué : une vraie source d’inspiration pour créer, et s’investir dans des projets. C’est dans ce contexte que j’ai commencé à développer mon projet de création d’entreprise dans le secteur des cosmétiques biologiques. Je rêve qu’il puisse voir le jour et faire rayonner toute la richesse d’un écosystème d’acteurs engagés."

 

Diego :

"Originaire de la région Parisienne, j’ai choisi de poursuivre mes études à Marseille où j’ai pu rencontrer Léo et Chloé. Nous y avons tous les trois mené des projets associatifs qui nous ont plusieurs fois amenés à collaborer ensemble, plutôt dans la branche artistique en parallèle de nos études, et nous nous sommes très vite appréciés tant sur le plan professionnel que personnel."

 

 

 

  • Parlez-nous d’Entrepreneur-Voyageur, d’où est venue l’idée de ce beau projet ?

 

On en avait marre d’entendre des mauvaises nouvelles aux infos et de lire des articles plutôt pessimistes quant à l’avenir. Au départ, c’était un projet de court terme dans le cadre de nos études. Pendant notre année de césure en école de commerce à Kedge Business School, on a la possibilité de créer un « pro-act nomad » (projet par l’action à l’étranger), on a sauté sur l’occasion ! On a donc inventé le concept du « road média », pour vivre en immersion avec des porteurs de projets inspirants, aux impacts positifs sur la société et l’environnement, et diffuser un message optimiste. Notre objectif ? Inviter à envisager l’avenir avec un regard neuf !

Capture d’écran 2018-02-20 à 10.41.56

Uyuni

Flamant rose dans la Laguna d'Uyuni, en Bolivie

 

 

  • Quel est le parcours prévu ? Des étapes immanquables ?

C’est un itinéraire XXL, depuis Paris c’est 37 494 km à parcourir selon les prévisions. Ça fait plus de trois fois la circonférence de la Lune et presque celle de la Terre ! Notre défi ? Réaliser cette expédition en 6 mois et demi, décollage prévu le 2 mars à Paris pour en retour mi-septembre 2018.

Nous allons faire presque le tour de l’Amérique Latine : c’est 8 pays au total que nous allons traverser, dans l’ordre : le Brésil avec Rio de Janeiro, l’Uruguay, l’Argentine et l’exploration de sa Patagonie, le Chili et le charme de Valparaiso, la Bolivie, le Pérou et l’immersion dans sa jungle amazonienne, l’Equateur et la Colombie.

 

 

Notre itinéraire interactif  ICI

 

Uyuni 2

Salar d'Uyuni, immense désert de sel au coeur de la Bolivie

 

 

  • Comment sélectionnez-vous les projets au sein desquels vous voulez vous investir ? Dimension sociale, éthique, écologique… ?

Le principal critère de sélection des projets que nous accompagnons, c’est leur positivité. Dans tous les sens du terme: pour l’entrepreneur, il doit être une réalisation de soi, un acte humaniste; Pour les consommateurs, l’expression d’une consommation alternative, un acte militant respectueux de l’environnement, le témoignage d’un respect et de l’idée que tout lui est dû. On aime bien le concept de "consom’acteurs", loin des modes de consommation de masse, excessifs et étouffants.

 

  • Comment vous êtes-vous préparé à ce périple ? Aux situations extrêmes, à la promiscuité à vivre durant ces 6 mois ?

Ce périple est un défi, l’organiser l’a été tout autant ! Stagiaires parisiens le jour, on était mobilisés tous les soirs sur les préparatifs : dommage que les journées ne durent que 24 heures... En si peu de temps, on a conjugué nos idées pour réaliser cette aventure dans les meilleures conditions possibles. Pour les situations extrêmes, personne n’est jamais préparé, ce qui compte c’est la capacité à rebondir pour aller de l’avant, avec les moyens dont on dispose et les idées qui nous viennent !

 

  • Quel a été le moment le plus marquant de votre préparation ? Avez-vous des appréhensions ?

L’appel à projet a été vraiment une des étapes les plus marquantes dans la préparation du projet, nous l’avions essaimé un peu de partout sur internet sans trop savoir s’il allait fonctionner. Résultat pendant 72h, on a reçu des messages d’un peu de partout en Amérique Latine, de porteurs de projets curieux d’en savoir plus sur Entrepreneur Voyageur. Des projets vraiment éclectiques sur des thèmes variés comme l’art, la science, la permaculture, la gastronomie ou encore la mode éthique.

Capture d’écran 2018-02-20 à 10.41.56

ROADMEDIA

 

 

  • Quelle est la destination que vous attendez avec le plus d’impatience ?

Léo :

"On est autant impatients de se retrouver en pleine nature, les mains dans le terreau pour aider un petit permaculteur à augmenter sa production, que d’en prendre plein la vue face aux merveilles de la Terre de Feu (Patagonie) ou encore des hauteurs Andines du Pérou."

 

Diego :

"Pour moi, la Colombie a aussi une place particulière :  ma famille paternelle est originaire de Bogota, mon grand-père, un architecte de renom, a fait énormément de chose dans ce pays. Ce sera une véritable connexion avec mes racines."

 

Chloé :

"Absolument tout, impossible de choisir…"

 

 

  • Qu’est-ce que tout cela représente pour vous ?

Léo & Chloé :

"Beaucoup de choses, tout d’abord c’est l’aboutissement d’un projet sur lequel on travaille d’arrache pieds depuis maintenant 8 mois. C’est aussi pour nous un moyen de partager avec des gens qui ne voient pas les choses forcément de la même manière qu’un français ou qu’un européen. Nous avons beaucoup à apprendre des autres, de leurs cultures, de leurs expériences et de leurs visions de demain.

C’est aussi pour nous le moment de lancer un message fort, avec comme fil rouge l’optimisme et les valeurs du partage. Le monde fourmille d’idées et nous sommes heureux de les découvrir, en permettant à notre communauté de voyager à travers le contenu de notre « road média »." 

 

Diego :

"Pour ma part, Entrepreneur Voyageur c’est vraiment le moyen de faire la synthèse entre plusieurs attaches. J’ai toujours été passionné par les dynamiques internationales, d’autant plus lorsqu’elles sont marquées par une dimension humaine et sociale, au-delà de leur aspect business."

 

 

Argentine 2

Soleil Argentin

 

 

  • Quels sont les indispensables du PARFAIT Globe-Trotteur ? De quoi est composé votre sac à dos ?

"On part avec le strict minimum ! Equipement numérique, équipements techniques polyvalents pour s’adapter à la diversité des climats, du matériel de camping, une trousse de secours, un jean et un t-shirt, une paire de baskets, quelques sous-vêtements, et bien sûr nos paires de lunettes REZIN ! L’affaire est dans le sac !"

 

 

  • Qu’est-ce qui va le plus vous manquer pendant ces 6 mois ?

Diego :

"Après six mois passés à baigner dans la culture marocaine, je manquerai indéniablement du couscous et de la sieste traditionnelle du vendredi après-midi ! Mais on est aussi là pour découvrir la richesse de ces cultures sous tous ses aspects, chacun aura sa page dédiée sur entrepreneurvoyageur.org d’ailleurs."

 

Chloé :

"Le fromage de ma région natale, des robes et des collants, quelques produits de beauté !"

 

Léo :

"Honnêtement pas grand-chose, comme je suis très impatient de partir ! Après mon vélo risque de me manquer, mais je compte bien en faire sur place !"

 

 

Argentine 3

Argentine

 

Laguna colorada - Uyuni 2

Laguna Colorada, Bolivie

Capture d’écran 2018-02-20 à 10.41.56

Laguna blanca - Uyuni

Laguna Blanca, Bolivie

Capture d’écran 2018-02-20 à 10.41.56

Salar de Uyuni

Salar d'Uyuni, plus vaste désert de sel du monde

Capture d’écran 2018-02-20 à 10.41.56

 

 

L'équipe REZIN, friande d’aventures passionnantes, d’autant plus lorsque cela concerne des valeurs fortes et responsables, devient Ambassadeur-Voyageur afin de soutenir ce beau projet !

Nous vous inviterons ainsi à suivre les aventures de nos Entrepreneurs-Voyageurs au fil de leurs découvertes !

 

Vous pourrez également soutenir leur projet ICI